Skip navigation

Une région solidaire

La crise sanitaire a creusé les inégalités. Nous y avons fait face en apportant sans délai masques, tests et aides à tous les Franciliens fragilisés. Nous redoublerons d’efforts pour que le retour de la croissance bénéficie à tous et réduise les fractures sociales.



« Parce que des jeunes filles manquent l’école faute de moyens pour acheter leurs protections périodiques, la Région les met gratuitement à disposition dans les lycées et les universités. Elle les distribue aussi aux femmes à la rue. »


  • ...
    Accompagner les familles et les aidants
    • Soutien à toutes les associations d’aide à la parentalité et aux familles monoparentales
    • Pour permettre aux aidants familiaux de se ressourcer et de souffler, des séjours de répit offerts sur les 12 îles de loisirs de la Région et des maisons pour l’accueil ponctuel des personnes malades ou en situation de handicap.
    • Partenariat avec la Fédération des centres communaux d’action sociale (CCAS) pour faciliter l’accès aux aides régionales.


  • Baisse à

    0,50€

    du prix de la cantine des lycées pour les familles défavorisées.



  • ...
    Lutter contre la solitude
    • Plan de lutte contre la solitude des personnes âgées en partenariat avec le tissu associatif.
    • Contre la solitude à l’hôpital, soutien aux associations qui interviennent auprès des malades et aux structures qui organisent les soins palliatifs à domicile.
    • Favoriser l’accueil d’un animal de compagnie (caniparcs, refuges, gardes ponctuelles) en partenariat avec la SPA, 30 millions d’Amis, la Fondation Brigitte Bardot...


  • Déjà fait !

    La Région solidaire, c’est aussi une région qui agit pour votre pouvoir d’achat : un ordinateur par lycéen, des transports moins chers (Passe Senior à demi tarif, Passe Junior à 24 €/an, carte Imagine R...), des tarifs sociaux pour la cantine, le permis de conduire gratuit pour les jeunes en insertion...



  • ...
    Secourir les plus vulnérables
    • Intensification de nos partenariats avec les grands réseaux associatifs : Croix-Rouge, Emmaüs, Fondation Abbé Pierre, Secours Populaire, Ordre de Malte, Planning Familial, Restos du Coeur... pour la santé, l’aide alimentaire et l’hébergement d’urgence.
    • Doublement des Maisons Région solidaire pour accueillir les sans-abri du métro, dont la moitié réservées aux femmes. Déjà 300 places ouvertes.
    • Poursuite de l’accueil dans des hôtels des étudiants en grande précarité.


  • Avec la

    Garantie immobilière solidaire

    la Région prend en charge les surcoûts d’assurance de ceux qui sont en risque de santé (cancer, VIH, mucoviscidose...) et veulent emprunter pour acheter leur logement.



  • ...
    Mieux prendre en compte le handicap
    • Objectif : 100% d’accessibilité des transports. Pour tout euro dépensé par les collectivités, un euro sera investi par la Région dans les projets de mise en accessibilité des transports en commun.
    • Faire de l’autisme une grande cause régionale (scolarisation, accompagnement vers l’emploi et le logement...).
    • Une « station H » au siège de la Région à Saint-Ouen (93) : un lieu de télétravail et un incubateur de start-up dans le domaine du handicap et de l’accessibilité universelle.
    • Apprentissage de la langue des signes sur QIOZ, l’application gratuite de la Région pour apprendre les langues.
    • Soutien aux aires de jeux inclusives aménagées par les communes.