Skip navigation

Non, les Franciliens ne quittent pas l'Île-de-France. Ils quittent juste Paris.

"Les Franciliens veulent quitter l'Île-de-France" FAUX

L'Île-de-France est une région qui attire toujours plus d'habitants contrairement à Paris qui continue à en perdre. Selon l'Insee, au 1er janvier 2021, la population de l'Île-de-France a encore augmenté : +254.000 Franciliens en 5 ans, soit 51.000 nouveaux Franciliens chaque année.

La progression se fait dans tous les départements sauf à Paris, qui continue de perdre 12.000 habitants chaque année. Paris est même le seul département urbain de France qui ferme des classes : près d'une vingtaine de classes fermées en 5 ans, plusieurs dizaines d'autres menacées. C'est la démonstration ceux qui dirigent Paris depuis 20 ans ont fait de la capitale une ville "hostile" aux familles (mal logement, saleté, manque d’espaces verts, insécurité, bétonisation, ghettoïsation, embouteillages, etc.) qui préfèrent déménager en banlieue.

Si la progression est importante dans les départements de petite couronne, les départements de grande couronne enregistrent également une hausse du nombre d'habitants. C’est la preuve que les investissements d'avenir réalisés par la Région dans ces territoires souvent ruraux sont cruciaux : très haut débit, transports, redynamisation des cœurs de ville, coworking, logements, lutte contre la désertification médicale, etc.

À lire aussi